A LA UNE
L’accueil de la Mairie sera fermé au public le 1er samedi du mois d’août. Merci de votre compréhension.
En raison de l’épidémie liée au COVID-19, la brocante organisée par l’AASCC n’aura pas lieu cette année.
Nous vous rappelons que la fréquence de collectes, des déchets végétaux change à partir du 1er juillet. En effet, pendant la période estivale, le ramassage est effectué tous les 15 jours selon le calendrier de collectes, du Sigdurs.
Des travaux de remplacement des grilles des caniveaux seront réalisés rue du coq les 7 et 8 juillet 2020. Ces travaux se dérouleront en journée de 8h00 à 17h00 avec la mise en place d’une déviation temporaire à sens unique. Le stationnement de tous les véhicules à l’exception des engins de chantier sera interdit.
Des travaux de mises aux normes d’arrêt de cars sur l’avenue Isaac Newton (D139e) dans la zone de Mitry-Compans seront réalisés du 29 juin au 10 juillet 2020. Ces travaux se dérouleront de 8h30 à 16h30, avec la mise en place d'une déviation de circulation à sens unique.
Vous manquez de protection, des masques sont encore disponibles en Mairie pour les personnes intéressées. Pour retirer votre masque, il faudra présenter : -Le livret de famille -Un justificatif de domicile de moins de trois mois.
La municipalité a décidé d’annuler toutes les manifestations publiques prévues jusqu’au 31 août.
A partir de lundi 18 mai 2020, le nombre de trains en circulation augmente pour répondre au mieux à vos besoins. Retrouvez les horaires de votre ligne du 2 au 5 juin

La lettre du Maire

photos joel

                                 COMPANS NE ROUVRIRA PAS SON ECOLE LE 11 MAI 2020


Mesdames et Messieurs,

Chers enfants, Chers parents,

C’est après plusieurs jours et plusieurs nuits de réflexions que je me vois contraint, faute d’assurance dans bien des domaines, notamment juridique, sécuritaire et sanitaire, à devoir après le 11 mai, garder notre école maternelle et élémentaire fermée. J’ai beaucoup écouté et entendu tellement de choses et son contraire sur les conditions et l’importance de rouvrir l’école.

Malheureusement, après la décision du dernier conseil des ministres de reconduire l’état d’urgence au 24 juillet et la présentation de la carte nationale sanitaire qui confirme le rouge pour l’Ile-de-France, je considère aujourd’hui, hasardeux, dangereux et prématuré de la rouvrir.

Aurons-nous les tests disponibles pour les personnels qui travailleront au sein de l’école après le 11 mai, si ceux-ci s’avéraient être obligatoires ? Aurons-nous tous les moyens de protection nécessaires ?

L’état ne peut pas se désengager de sa responsabilité régalienne dans la réouverture des écoles le 11 mai. Les conditions sanitaires à mettre en œuvre sont sérieuses et ne méritent aucune improvisation. La chose est grave et mérite un consentement national autour d’une stratégie partagée !

Alors que le calendrier progressif de reprise des trois niveaux de classes arrêté (GS, CP et CM2) aurait changé ! Nous devrions attendre le 7 mai, la veille du pont du 8 mai pour savoir si nous serons en zone rouge le 11 mai, jour de l’ouverture proposé ? Au-delà du débat sanitaire en cours, aurons-nous les enseignants à la reprise ainsi que tout le personnel communal nécessaire en lien avec le nombre de groupes d’enfants à mettre en place ? Combien d’enfants pourraient être finalement présents le jour de l’ouverture ?

L’accueil des enfants, dans les conditions sanitaires préconisées, oblige à gérer les enfants non plus par classe, mais par groupes. Combien de groupes devront donc être réalisés ? Les parents auront la possibilité de garder leurs enfants à la maison. Comment, dans ce contexte, saurons-nous que les enfants en difficultés scolaires y seront bien présents ? Comment devrons-nous choisir entre les enfants des parents qui reprennent l’activité et ceux en décrochage scolaire ? Sans compter qu’il nous faut toujours avoir une écoute plus grande pour les fratries ? Il faut que la priorisation des enfants soit clairement identifiée par les autorités compétentes tout en suivant un impératif de justice et d’équité.

Je partage pleinement l’avis et les questions soulevées par une grande partie de mes collègues maires, par l’association des maires d’Ile-de-France. Oui il faut repousser la date de réouverture des écoles notamment dans les zones classées « rouges ». Personnellement, je pense que pour les écoles élémentaires, il aurait été préférable simplement de reporter celles-ci à septembre prochain. Dans tous les cas, l’état doit s’assurer que toutes les conditions sanitaires sont réunies pour permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école, en s’assurant d’une concertation étroite entre la commune, l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) et la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DASEN). La responsabilité juridique, politique et morale de la réouverture des écoles ne doit pas reposer sur les maires. Elle doit se faire en concertation avec le préfet du département qui doit assumer l’entière responsabilité de sa décision prise sur proposition du maire.  

Les communes doivent être dotées de moyens financiers suffisants pour assurer l’accueil périscolaire dans le strict respect de cet important protocole sanitaire qui induit un surcoût et une mobilisation de personnels supplémentaires.

Il est grand temps, comme pour la santé dans notre pays, que s’arrêtent des logiques financières et administratives dans le domaine de l’éducation nationale. Ce sont pour beaucoup depuis le début de la pandémie, les communes qui pallient aux manques d’équipements des personnels soignants, de nombre de salariés et de fonctionnaires concourant à la continuité du service public, y compris ceux de l’éducation nationale.

Je sais combien de nombreux parents sont inquiets de l’avenir, pour leurs enfants, pour leur famille. Nous le sommes tous ! Qui peut dire aujourd’hui, ce que sera demain ? La municipalité fera tout son possible pour accompagner chacune et chacun, comme elle le fait chaque jour maintenant depuis le début de la crise que nous traversons.

Mais qu’on n’attende pas de moi de jouer avec la vie ! Il y a eu trop de victimes et trop de personnes qui décèdent encore chaque jour, notamment dans notre région. Nous pourrons réévaluer notre position, lorsque des réponses concrètes seront enfin apportées aux questions que j’ai voulu, ici, soulever. Des échanges auront sans doute lieu dans les prochains jours, les prochaines semaines entre tous les partenaires institutionnels, soyez certains que ne manquerai pas de revenir très vite alors vers vous.

Le nouveau conseil municipal devrait pouvoir être enfin installé fin mai, début juin. Il aura pour tâche immédiate de voter le budget 2020 qui sera nécessaire afin d’accompagner la politique scolaire et sociale indispensable pour accompagner la politique de la ville. Des mesures d’accompagnement seront nécessaires car la crise financière ne fait que commencer et laisse entrevoir beaucoup de contraintes et d’exigences.

La solidarité n’est pas un vain mot à Compans, nous allons une fois encore, le démontrer !

Je remercie tous les bénévoles qui ont apporté leur pierre à la réalisation de masques, que les personnels et les élus vont vous distribuer à partir de mercredi 6 mai en porte à porte, dans un petit sac sanitaire.

Je remercie aussi tous nos services qui assurent la continuité du service public et plus particulièrement nos services sociaux déjà mis lourdement à contribution depuis le mois de mars. Je leur demande maintenant de recevoir sur rendez-vous, les familles qui pourraient rencontrer des difficultés dans l’accompagnement de leurs enfants en ce moment. La commune mettra tout en œuvre pour qu’aucune famille ne soit laissée de côté !

Companais-es, soyez assurés en mon nom, celui de tous les élus du conseil municipal encore en poste et ceux de demain, de nos plus chaleureuses salutations bienveillantes.

                                                                                                            Le Maire de Compans

                                                                              Joël MARION

 

Mairie de Compans
1 rue de la Mairie
77290 Compans

Téléphone : 01 60 26 10 06
Fax : 01 60 26 13 61

Numéros d'urgence 24h/24 
Les N° d'appel d'urgence des secours.

footer logo region  footer logo 77  footer logo jumelage carre footer logo ville fleurie

Information

 Qualité de l'air à Compans 
http://www.airparif.asso.fr

 Recommandations sanitaires 
http://www.sante.gouv.fr

 Plan Vigipirate 
Appel à témoin 0805 02 17 17
www.risques.gouv.fr

 Locaux de la police municipale 
19 rue du calvaire - 77290 Compans
Tél : 01 75 16 21 00
Horaires d’ouverture
Lundi et mercredi : 9h00 – 12h00
Jeudi : 14h00 - 18h30

Horaires

> Horaires d'ouverture de la mairie au public : 

JoursMatinAprès-midi
Lundi 8h30 à 12h00 13h30 à 17h30
Mardi 8h30 à 12h00 13h30 à 17h30
Mercredi 8h30 à 12h30 13h30 à 17h30
Jeudi Fermé 13h30 à 18h30
Vendredi 8h30 à 12h00 13h30 à 17h30
1er Samedi du mois 8h30 à 12h30 Fermé
Haut
Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. More details…